1er trimestre 2020

Les taux des crédits immobiliers remontent en douceur

Le taux moyen pour l'ensemble du marché se maintient à 1.13% au 1er trimestre 2020, 1,14% en mars. Son niveau reste quasiment stable depuis octobre 2019, en dépit de la tendance au lent relèvement des taux observé dans les barèmes des banques. Cela s'explique par  la déformation de la structure des clientèles : la part des emprunteurs les moins dotés en apport personnel  a commencé à reculer.

La durée moyenne s’est stabilisée, et reste sur des niveaux très élevés (19 ans).

Enfin, le déclenchement de la crise du Covid 19 a perturbé l'activité des crédits au mois de mars.

 

TAUX  |  TAUX PAR GROUPES  |  DURÉE  ACTIVITÉ MARCHÉ  COÛT RELATIF   SOLVABILITÉ  |  CAPACITÉ Á ACHETER  |  TENDANCES DES MARCHES

 

INDICATEURS 1ER TRIMESTRE 2020   4EME TRIMESTRE 2019   TENDANCE
Taux 1.13 % 1.12 %
Durée   228 mois
19 ans
229 mois 
19.1 ans
Coût relatif moyen 4.4  4.3  

Marché du neuf

dont accession seule

1.15 %
 1.18 %

1.14 %
1.18 %

 

Marché de l’ancien

dont accession seule
1.16% 
1.17 %
1.13 %
1.14 %
 

Activité marché des crédits

En trimestre glissant

Montant de Production
- 8.1 %

Nombre de prêts
- 13.9  %

   
En année glissante  Montant de Production
+ 2.3 %

Nombre de prêts
- 1.8 %
   

Analyse

Toutes les données présentées par l'Observatoire s'entendent hors rachats de prêts.

TAUX

Raw data
Date,taux des crédits immobiliers trimestriels
T1-01,5.67
T2-01,5.48
T3-01,5.47
T4-01,5.25
T1-02,5.12
T2-02,5.13
T3-02,5.11
T4-02,4.88
T1-03,4.6
T2-03,4.33
T3-03,4.09
T4-03,4.14
T1-04,4.12
T2-04,3.97
T3-04,3.99
T4-04,3.86
T1-05,3.67
T2-05,3.58
T3-05,3.41
T4-05,3.4
T1-06,3.51
T2-06,3.67
T3-06,3.88
T4-06,3.9
T1-07,3.99
T2-07,4.1
T3-07,4.41
T4-07,4.64
T1-08,4.69
T2-08,4.69
T3-08,4.94
T4-08,5.07
T1-09,4.51
T2-09,4.16
T3-09,3.93
T4-09,3.81
T1-10,3.64
T2-10,3.47
T3-10,3.36
T4-10,3.29
T1-11,3.59
T2-11,3.85
T3-11,3.91
T4-11,3.89
T1-12,3.92
T2-12,3.66
T3-12,3.49
T4-12,3.27
T1-13,3.09
T2-13,2.96
T3-13,3
T4-13,3.08
T1-14,3.03
T2-14,2.83
T3-14,2.62
T4-14,2.41
T1-15,2.2
T2-15,2.02
T3-15,2.13
T4-15,2.19
T1-16,2.01
T2-16,1.69
T3-16,1.48
T4-16,1.35
T1-17,1.45
T2-17,1.55
T3-17,1.55
T4-17,1.52
T1-18,1.48
T2-18,1.46
T3-18,1.42
T4-18,1.43
T1-19,1.41
T2-19,1.29
T3-19,1.19
T4-19,1.12
T1-20,1.13

 

 

InformationVous pouvez zoomer une partie d'un graphique, en cliquant sur la courbe, sur le début de période souhaitée, et en déplaçant le pointeur jusqu'à la fin de la période, tout en maintenant le bouton de la souris enfoncé
 

Au 1er trimestre 2020, le taux moyen des prêts pour l'ensemble du marché s'établit à 1.13 % en moyenne.

Depuis octobre 2019, le taux moyen d'ensemble est donc quasiment stable, en dépit de la tendance au lent relèvement des taux observé dans les barèmes des banques.

 

En mars 2020, à 1,14%, il se maintient sous l’inflation pour le 23ème mois consécutif. Une telle configuration de taux inédite au cours des 75 dernières années a largement facilité l’accès des ménages aux crédits immobiliers jusqu’au déclenchement de la crise sanitaire du Covid-19. Et elle avait jusqu’alors parfaitement répondu à la volonté des autorités monétaires européennes de financer/relancer l’économie réelle.

 

Pourtant dès décembre 2019, les taux de la plupart des prêts accordés ont augmenté de quelques points de base. En dépit d’une nouvelle diminution des seuils de l’usure qui favorise plutôt le maintien des taux bas et l’érosion des marges de rentabilité, la plupart des établissements de crédit ont anticipé les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière et commencé à ajuster leurs offres. Le mouvement s’est poursuivi depuis.

 

Mais la structure de leur production s’est aussi déformée : la part des emprunteurs les moins dotés en apport personnel (principalement les emprunteurs modestes) a commencé à reculer, comme la proportion des prêts les plus longs. Ces évolutions ont ainsi neutralisé la lente remontée des taux des prêts : et le taux moyen des crédits a pu se stabiliser.

 

Dans ces conditions, et alors que les taux des barèmes remontent lentement, les taux des prêts du secteur concurrentiel ont repris 4 points de base depuis décembre 2019, quelque soit la durée particulière étudiée de 15, 20, ou 25 ans.

 

Prêts du secteur
concurrentiel 
TAUX FIXES

Taux moyens
(en %)
Sur 15 ans Sur 20 ans Sur 25 ans
Décembre 2012 3,21 3,13 3,40 3,70
Décembre 2014 2,38 2,21 2,50 2,83
Décembre 2016 1,38 1,18 1,40 1,65
Décembre 2018 1,43 1,21  1,41  1,63
Décembre 2019 1,12 0,88 1,05   1,31
Mars 2020 1,14  0,92  1,09  1,35 

 

Mais compte tenu de la déformation de la structure des clientèles (recul de la part des emprunteurs modestes, baisse de la durée des prêts octroyés, …), le taux moyen n’a cru que de 2 points de base depuis décembre 2019.

  • 2 points de base sur l'ensemble du marché pour 1.14 % en mars 2020
  • 3 points de base sur le marché de l'ancien pour 1.16 % en mars 2020
  • 2 points de base sur le marché du neuf pour 1.17  % en mars 2020

TAUX PAR GROUPES

 

Raw data
Date,4ème groupe,3ème groupe,2ème groupe,1er groupe
09-2012,3.63,3.39,3.27,3.05
12-2012,3.44,3.19,3.06,2.80
03-2013,3.28,3.02,2.88,2.67
06-2013,3.14,2.90,2.75,2.52
09-2013,3.32,3.03,2.89,2.67
12-2013,3.36,3.09,2.95,2.72
03-2014,3.27,3.00,2.82,2.58
06-2014,3.02,2.71,2.58,2.40
09-2014,2.74,2.49,2.35,2.15
12-2014,2.49,2.24,2.12,1.97
03-2015,2.26,1.99,1.87,1.71
06-2015,2.24,1.94,1.81,1.63
09-2015,2.47,2.11,1.97,1.80
10-2015,2.46,2.14,2.00,1.79
11-2015,2.40,2.09,1.97,1.78
12-2015,2.39,2.09,1.95,1.74
01-2016,2.34,2.04,1.91,1.71
02-2016,2.26,1.94,1.79,1.61
03-2016,2.10,1.77,1.60,1.40
04-2016,1.98,1.67,1.50,1.32
05-2016,1.84,1.53,1.42,1.26
06-2016,1.75,1.48,1.35,1.17
07-2016,1.68,1.39,1.28,1.12
08-2016,1.65,1.37,1.25,1.08
09-2016,1.59,1.29,1.17,1.01
10-2016,1.49,1.23,1.12,0.95
11-2016,1.45,1.19,1.08,0.92
12-2016,1.48,1.22,1.11,0.93
01-2017,1.58,1.29,1.16,0.97
02-2017,1.63,1.34,1.22,1.04
03-2017,1.69,1.39,1.27,1.1
04-2017,1.72,1.44,1.3,1.11
05-2017,1.77,1.44,1.29,1.11
06-2017,1.80,1.47,1.30,1.10
07-2017,1.73,1.45,1.30,1.09
08-2017,1.80,1.49,1.35,1.14
09-2017,1.79,1.50,1.35,1.13
10-2017,1.75,1.45,1.29,1.10
11-2017,1.70,1.41,1.25,1.04
12-2017,1.65,1.36,1.22,1.03
01-2018,1.68,1.36,1.21,1.02
02-2018,1.66,1.36,1.21,1.02
03-2018,1.60,1.33,1.20,1.02
04-2018,1.55,1.31,1.20,1.02
05-2018,1.55,1.29,1.18,1.01
06-2018,1.55,1.28,1.17,1.01
07-2018,1.51,1.27,1.15,0.97
08-2018,1.50,1.27,1.15,0.97
09-2018,1.51,1.25,1.13,0.96
10-2018,1.50,1.24,1.12,0.97
11-2018,1.49,1.24,1.13,0.98
12-2018,1.48,1.25,1.13,0.98
01-2019,1.48,1.27,1.15,0.97
02-2019,1.49,1.27,1.15,0.95
03-2019,1.43,1.21,1.05,0.86
04-2019,1.37,1.14,1.01,0.82
05-2019,1.28,1.08,0.96,0.79
06-2019,1.22,1.03,0.93,0.77
07-2019,1.20,1.01,0.90,0.74
08-2019,1.21,1.01,0.89,0.73
09-2019,1.17,0.98,0.85,0.68
10-2019,1.17,0.95,0.81,0.64
11-2019,1.12,0.93,0.8,0.63
12-2019,1.14,0.95,0.81,0.63
01-2020,1.16,0.97,0.85,0.68
02-2020,1.16,0.98,0.87,0.70
03-2020,1.17,0.98,0.86,0.68
04-2020,1.22,1.00,0.88,0.72
05-2020,1.37,1.15,0.98,0.79

Raw data
Date,4ème groupe,3ème groupe,2ème groupe,1er groupe
09-2012,3.90,3.65,3.53,3.26
12-2012,3.77,3.46,3.33,3.01
03-2013,3.61,3.32,3.16,2.87
06-2013,3.46,3.17,3.00,2.74
09-2013,3.67,3.36,3.17,2.90
12-2013,3.67,3.39,3.25,2.97
03-2014,3.56,3.30,3.13,2.85
06-2014,3.27,3.01,2.88,2.66
09-2014,3.03,2.79,2.65,2.41
12-2014,2.78,2.55,2.43,2.24
03-2015,2.57,2.30,2.15,1.93
06-2015,2.57,2.21,2.05,1.85
09-2015,2.79,2.42,2.26,2.01
10-2015,2.77,2.42,2.25,2.02
11-2015,2.76,2.41,2.24,2.01
12-2015,2.69,2.36,2.21,1.98
01-2016,2.69,2.35,2.20,1.96
02-2016,2.57,2.21,2.06,1.84
03-2016,2.38,2.02,1.88,1.69
04-2016,2.21,1.90,1.78,1.58
05-2016,2.10,1.79,1.65,1.47
06-2016,2.00,1.70,1.57,1.41
07-2016,1.90,1.61,1.50,1.32
08-2016,1.90,1.59,1.48,1.31
09-2016,1.80,1.51,1.40,1.21
10-2016,1.75,1.44,1.32,1.14
11-2016,1.69,1.4,1.28,1.11
12-2016,1.75,1.44,1.31,1.11
01-2017,1.78,1.5,1.37,1.18
02-2017,1.84,1.58,1.45,1.22
03-2017,1.95,1.64,1.5,1.27
04-2017,1.96,1.69,1.55,1.33
05-2017,1.97,1.64,1.5,1.3
06-2017,1.94,1.65,1.5,1.29
07-2017,1.94,1.64,1.50,1.29
08-2017,2.01,1.68,1.51,1.30
09-2017,2.00,1.70,1.55,1.32
10-2017,1.95,1.63,1.48,1.29
11-2017,1.90,1.60,1.44,1.22
12-2017,1.85,1.55,1.42,1.23
01-2018,1.86,1.52,1.38,1.18
02-2018,1.87,1.52,1.38,1.20
03-2018,1.80,1.49,1.38,1.21
04-2018,1.77,1.49,1.38,1.21
05-2018,1.72,1.47,1.35,1.17
06-2018,1.72,1.47,1.34,1.16
07-2018,1.71,1.47,1.34,1.16
08-2018,1.70,1.45,1.32,1.16
09-2018,1.71,1.45,1.32,1.16
10-2018,1.73,1.45,1.31,1.15
11-2018,1.71,1.45,1.32,1.18
12-2018,1.70,1.45,1.32,1.17
01-2019,1.69,1.45,1.33,1.16
02-2019,1.69,1.45,1.33,1.14
03-2019,1.60,1.39,1.24,1.04
04-2019,1.55,1.32,1.19,1.01
05-2019,1.47,1.24,1.13,0.97
06-2019,1.41,1.22,1.10,0.94
07-2019,1.36,1.18,1.08,0.93
08-2019,1.37,1.18,1.05,0.9
09-2019,1.36,1.14,1.00,0.83
10-2019,1.33,1.10,0.96,0.79
11-2019,1.31,1.09,0.96,0.79
12-2019,1.33,1.10,0.98,0.83
01-2020,1.37,1.14,1.00,0.84
02-2020,1.33,1.12,1.00,0.84
03-2020,1.38,1.14,1.00,0.84
04-2020,1.42,1.17,1.02,0.88
05-2020,1.60,1.38,1.17,0.94

Raw data
Date,4ème groupe,3ème groupe,2ème groupe,1er groupe
09-2012,4.37,4.02,3.82,3.29
12-2012,4.18,3.82,3.64,3.22
03-2013,4.04,3.67,3.44,3.03
06-2013,3.88,3.54,3.35,3.01
09-2013,4.08,3.71,3.47,3.13
12-2013,4.08,3.77,3.57,3.14
03-2014,4.03,3.70,3.50,3.16
06-2014,3.68,3.39,3.25,2.88
09-2014,3.45,3.16,2.99,2.64
12-2014,3.15,2.90,2.74,2.50
03-2015,3.03,2.72,2.54,2.22
06-2015,3.02,2.63,2.45,2.10
09-2015,3.17,2.80,2.64,2.35
10-2015,3.10,2.81,2.65,2.29
11-2015,3.09,2.77,2.60,2.29
12-2015,3.01,2.73,2.57,2.26
01-2016,3.04,2.72,2.54,2.21
02-2016,2.94,2.62,2.43,2.12
03-2016,2.81,2.42,2.23,1.93
04-2016,2.59,2.26,2.11,1.86
05-2016,2.52,2.16,2.00,1.76
06-2016,2.37,2.03,1.90,1.66
07-2016,2.27,1.95,1.80,1.58
08-2016,2.25,1.93,1.75,1.54
09-2016,2.15,1.83,1.66,1.44
10-2016,2.07,1.75,1.57,1.33
11-2016,2.01,1.69,1.51,1.29
12-2016,2.04,1.72,1.54,1.31
01-2017,2.08,1.8,1.62,1.36
02-2017,2.19,1.86,1.68,1.4
03-2017,2.25,1.92,1.76,1.48
04-2017,2.26,1.99,1.83,1.55
05-2017,2.2,1.94,1.8,1.52
06-2017,2.21,1.95,1.81,1.54
07-2017,2.23,1.94,1.80,1.52
08-2017,2.29,1.97,1.83,1.54
09-2017,2.24,1.96,1.84,1.56
10-2017,2.22,1.92,1.80,1.55
11-2017,2.18,1.89,1.74,1.52
12-2017,2.12,1.85,1.71,1.47
01-2018,2.13,1.85,1.70,1.47
02-2018,2.11,1.80,1.65,1.43
03-2018,2.03,1.76,1.65,1.46
04-2018,2.00,1.73,1.62,1.43
05-2018,1.96,1.71,1.61,1.41
06-2018,1.96,1.69,1.59,1.41
07-2018,1.95,1.69,1.59,1.41
08-2018,1.91,1.68,1.59,1.40
09-2018,1.91,1.67,1.58,1.40
10-2018,1.89,1.66,1.56,1.37
11-2018,1.88,1.66,1.57,1.41
12-2018,1.88,1.66,1.58,1.41
01-2019,1.90,1.68,1.58,1.40
02-2019,1.88,1.67,1.57,1.39
03-2019,1.80,1.62,1.50,1.29
04-2019,1.76,1.55,1.43,1.24
05-2019,1.66,1.47,1.35,1.19
06-2019,1.64,1.45,1.33,1.18
07-2019,1.59,1.41,1.31,1.16
08-2019,1.58,1.39,1.28,1.12
09-2019,1.58,1.39,1.26,1.08
10-2019,1.58,1.39,1.26,1.06
11-2019,1.56,1.37,1.25,1.04
12-2019,1.57,1.37,1.25,1.05
01-2020,1.59,1.39,1.26,1.06
02-2020,1.59,1.38,1.27,1.10
03-2020,1.62,1.42,1.30,1.08
04-2020,1.65,1.43,1.30,1.11
05-2020,1.81,1.61,1.43,1.18

 
InformationVous pouvez passer d'une durée à une autre via les onglets au dessus du graphique et zoomer une partie d'un graphique, en cliquant sur la courbe, sur le début de période souhaitée, et en déplaçant le pointeur jusqu'à la fin de la période, tout en maintenant le bouton de la souris enfoncé

 

Les ¾ des ménages qui empruntent sur 15 ans bénéficient toujours de prêts à un taux moyen inférieur à 1 % : en revanche, les emprunteurs du 4ème groupe supportent un taux supérieur à la moyenne.

 

Pour des prêts à 25 ans, tous les crédits octroyés le sont à un taux supérieur à 1 % : pour les emprunteurs du 4ème groupe, ceux qui ne présentent pas en général les meilleurs profils (niveaux des revenus et de l’apport personnel, durée des crédits octroyés, …), les taux sont maintenant de 1.62 %.

 

Pour les prêts à 20 ans, seuls les emprunteurs du 1er groupe trouvent encore des taux à moins de 1 %.

 
 

Mars 2020

Décembre 2019
Prêts
du secteur
concurrentiel
TAUX FIXES Sur 15 ans Sur 20 ans Sur 25 ans Sur 15 ans Sur 20 ans Sur 25 ans
  1er groupe

0,68 

0,84 1,08  0,63 0,83  1,05 
 Taux moyens 2ème groupe 0,86  1,00 1,30 0,81 0,98 1,25
(en %)  3ème groupe 0,98 1,14  1,42 0,95 1,10  1,37
  4ème groupe 1,17  1,38

 1,62 

1,14  1,33  1,57
  Ensemble  0,92 1,09  1,35 0,88  1,05 1,31 

 

Le 1er groupe rassemble les 25% d’emprunteurs dont le taux est le plus bas (valeurs des taux inférieures au 1er quartile, Q1). 

Le 4ème groupe, les 25% d’emprunteurs dont le taux est le plus élevé (valeurs des taux supérieures au 3ème quartile, Q3).

Le 2ème groupe rassemble donc les 25% d’emprunteurs dont le taux est compris entre Q1 et la médiane.

Et le 3ème groupe, les 25% d’emprunteurs dont le taux est compris entre la médiane et Q3.

DURÉE

Raw data
Date,Durées (en mois)
T1-01,161.2
T2-01,163.7
T3-01,163.3
T4-01,164.7
T1-02,167.8
T2-02,168.8
T3-02,170.2
T4-02,170.3
T1-03,173
T2-03,175.9
T3-03,175.9
T4-03,178.1
T1-04,179.1
T2-04,181.7
T3-04,182.9
T4-04,187.2
T1-05,190
T2-05,194.2
T3-05,197.4
T4-05,201
T1-06,203
T2-06,210.6
T3-06,210.6
T4-06,215
T1-07,218.9
T2-07,221.4
T3-07,222.7
T4-07,222.7
T1-08,221.8
T2-08,219.8
T3-08,218
T4-08,217.6
T1-09,216.3
T2-09,211.3
T3-09,213.5
T4-09,212.4
T1-10,211.2
T2-10,212.3
T3-10,209
T4-10,211.4
T1-11,213.4
T2-11,215.3
T3-11,215.8
T4-11,215.6
T1-12,205.9
T2-12,205.7
T3-12,208.1
T4-12,211.7
T1-13,203.8
T2-13,205.7
T3-13,208.4
T4-13,205.7
T1-14,200.5
T2-14,200.5
T3-14,207.8
T4-14,210.3
T1-15,213.8
T2-15,209.0
T3-15,208.9
T4-15,213.4
T1-16,211.3
T2-16,211.7
T3-16,212.8
T4-16,214.8
T1-17,212.0
T2-17,214.2
T3-17,216.9
T4-17,213.0
T1-18,215.4
T2-18,222.9
T3-18,221.3
T4-18,226.1
T1-19,229.0
T2-19,227.8
T3-19,227.8
T4-19,228.5
T1-20,227.7

 

Au 1er trimestre 2020, la durée des prêts bancaires accordés était de 228 mois en moyenne, contre 229 mois au 4ème trimestre 2019.

 

Pour l'accession seule, 246 mois pour l’accession dans le neuf et 244 mois pour l’accession dans l’ancien.

 

La durée moyenne des prêts bancaires est restée à peu près stable durant toute l’année 2019. La diminution constatée en janvier 2020 avait été sensible, à 228 mois contre 232 mois en décembre 2019, alors que la plupart du temps les durées s’allongent à cette période de l’année : elle avait accompagné la déformation de la structure de la production (le recul de la part des clientèles les moins bien dotées en apport personnel), s’inscrivant dans la logique des adaptations de l’offre attendues lors de la mise en œuvre des recommandations du HCSF. Depuis, la durée moyenne s’est stabilisée, accompagnant celle du taux moyen des prêts accordés. Et elle s’établit sur les niveaux les plus élevés observés jusqu’alors.

 

Concernant les prêts destinés à la seule accession à la propriété : 

Sans jamais avoir été très élevée par le passé, la part de la production des prêts à plus de 25 ans recule toujours pour s’établir à très bas niveau : 0,8% en mars 2020.

En revanche, 49.2 % de la production a été réalisée sur une durée comprise entre plus de 20 ans à 25 ans inclus.

La déformation rapide de la structure de la production constatée depuis 2012 a progressivement cédé la place à sa stabilisation : la part des prêts les plus longs n’a jamais été aussi importante, alors que les durées les plus courtes (15 ans et moins) ont vu leur poids relatif diminuer de près de la moitié depuis 2012.

Les durées
(en années)
Structure de la 
production
10 et moins + de 10 à 15 + de 15 à 20 + de 20 à 25  + de 25 Ensemble
 Accession 2012 10,8 23,5 35,5 28,9 1,3 100,0
  2014 10,6 24,3 41,4 22,6 1,1 100,0
  2016 8,6 20,8 40,3 29,4 1,0 100,0
  2018 6,6 16,4 32,9 42,3 1,7 100,0
  2019 5,5 14,3 31,3 47,1 1,8 100,0
  T1-2020 5,1 13,3 32,2 48,4 1,0 100,0
  Mars 2020 4,9  13,1 31,9   49,2 0,8  100,0 

ACTIVITÉ DU MARCHÉ DES CRÉDITS IMMMOBILIERS AUX PARTICULIERS

Raw data
Date,Ensemble des marchés,Marché du neuf,Marché de l'ancien
1-2009,57.6,57.2,64.1
2-2009,56.2,55.9,62.1
3-2009,55.4,55.4,60.7
4-2009,54.5,54.6,59.8
5-2009,53.9,53.7,59.4
6-2009,54.5,53.6,60.2
7-2009,55.3,53.5,61.7
8-2009,56.8,54.3,63.5
9-2009,58.9,55.9,66
10-2009,61.8,58.5,69.3
11-2009,65.8,62.2,73.7
12-2009,70.1,66.8,78.5
1-2010,73.5,69.7,82.6
2-2010,75.8,71,85.8
3-2010,79.7,74,90.8
4-2010,82.9,77.1,95.1
5-2010,85.6,81.3,98.2
6-2010,89.1,87.1,101.7
7-2010,91.2,87.3,104.8
8-2010,92.3,87.8,106.7
9-2010,93.3,87.2,108.7
10-2010,94.6,88.5,110.6
11-2010,97.5,92.1,115.4
12-2010,99.1,96.7,116.5
1-2011,99.4,96.8,116.1
2-2011,102.1,99.7,119.2
3-2011,104.6,102.8,122.1
4-2011,105.9,104.7,123.7
5-2011,107.1,104.3,125.6
6-2011,105.8,100.5,126.6
7-2011,105.8,103.1,126.2
8-2011,106.1,104.7,126.5
9-2011,106,106.9,126.6
10-2011,105.2,105.9,125.9
11-2011,104.4,105.4,124.9
12-2011,105.6,104.5,127.6
1-2012,104,104.5,124.8
2-2012,100.8,103.7,119.4
3-2012,95.1,99.9,110.8
4-2012,89.5,95.2,102.2
5-2012,85.1,92.3,94.9
6-2012,81.2,90.2,87.6
7-2012,77.4,88.3,81.2
8-2012,75,87.6,76.6
9-2012,73.2,86.4,72.4
10-2012,72.3,87.9,68.8
11-2012,70.4,90.1,63.5
12-2012,66.3,88.7,56.5
1-2013,66.1,86.8,57.6
2-2013,66.2,84.1,58.5
3-2013,67.2,82.9,60.8
4-2013,70.2,84.3,64.9
5-2013,72,84,67.7
6-2013,75,85.6,71.5
7-2013,78.7,87.7,75.5
8-2013,80.2,87.6,77.7
9-2013,80.8,87.5,78.7
10-2013,81.4,86.6,80.3
11-2013,80.8,82.2,80.3
12-2013,81,79.5,80.8
01-2014,82,81.7,81.7
02-2014,82.1,82.6,81.8
03-2014,81.7,82.9,81.5
04-2014,80.9,83.2,80.5
05-2014,79.9,82.8,79.6
06-2014,78.3,81.9,77.9
07-2014,76.5,80.3,77
08-2014,76,79.8,76.3
09-2014,75.7,79.3,76.4
10-2014,75.5,79.7,76.1
11-2014,75.4,80.8,75.8
12-2014,75.9,81.9,76.4
01-2015,76.7,82.5,77
02-2015,78.5,83.8,78.3
03-2015,80.1,85.5,79.7
04-2015,82.7,86.9,82
05-2015,85.3,88.8,84.9
06-2015,90,93.8,89.2
07-2015,94.2,97.9,92.8
08-2015,95.9,99.9,94.7
09-2015,98.6,103.1,97
10-2015,99.5,103.4,98
11-2015,100,102,99.3
12-2015,100,100,100
01-2016,99.9,100.9,99.6
02-2016,99.7,102.7,99.4
03-2016,99.8,103.3,99.4
04-2016,98.6,104,98.4
05-2016,98.6,105.6,98.2
06-2016,97.3,104.7,97.5
07-2016,94.9,102.5,95.4
08-2016,94.5,102,95
09-2016,94.1,101.7,94.2
10-2016,94,101.9,94.1
11-2016,96.8,106.1,95.6
12-2016,99.8,110.7,97.2
01-2017,101.7,111.1,98.9
02-2017,102.9,111.1,100
03-2017,104.6,112.2,101.7
04-2017,104.4,110.7,101.4
05-2017,104.4,109.6,101.8
06-2017,104.1,108.8,101.4
07-2017,103.1,107.7,101
08-2017,103.2,107.5,101.7
09-2017,102.6,107.1,101.6
10-2017,101.9,107.1,100.8
11-2017,101.2,109.8,100.3
12-2017,99,107.2,99.3
01-2018,97.7,106,99
02-2018,96.9,105.4,98.9
03-2018,94.6,103.9,97.1
04-2018,94.9,104.5,98.2
05-2018,95.2,105,98.6
06-2018,95.2,105.1,99.3
07-2018,95.8,105.9,100.4
08-2018,95.6,105.3,100
09-2018,95.0,104.7,99.9
10-2018,95.9,105.8,101.1
11-2018,95.8,103.6,101.9
12-2018,95.2,102.8,102.1
01-2019,95.5,104.2,102.7
02-2019,97.2,106.8,103.1
03-2019,98.7,108.7,104.9
04-2019,99.5,110.5,106.0
05-2019,99.8,111.3,107.1
06-2019,98.5,109.9,107.0
07-2019,99.0,110.3,108.5
08-2019,99.1,110.8,109.9
09-2019,100.2,111.3,111.6
10-2019,101.0,111.6,113.0
11-2019,100.9,110.3,113.1
12-2019,100.4,109.6,112.7
01-2020,100.1,108.3,113.0
02-2020,99.3,106.3,113.4
03-2020,96.9,102.1,111.5
04-2020,93.3,97.1,107.6
05-2020,88.4,91.6,100.5


Depuis 2018, les banques ont allégé leurs exigences en matière d’apport personnel. La production de crédits en a tiré avantage et s’est redressée dès le printemps 2019, portée par le dynamisme de l’offre bancaire et le redressement du moral des ménages.

Après sa pause estivale habituelle, la production a rebondi en septembre et a continué à progresser rapidement en octobre.

Mais dès novembre la demande s’est essoufflée en dépit de conditions exceptionnelles. La hausse des prix des logements, puis la mise en œuvre des recommandations du HCSF, ont pesé sur le dynamisme du marché qui s’est dégradé au mois de janvier et février 2020.

Avec le déclenchement de la crise du Covid 19, le mois de mars a été très perturbé :  

Activité du
marché des crédit
(hors rachats de prêts)

niveau trimestriel glissant en glissement annuel

Montant de production
de crédits
Nombre de
prêts bancaires
accordés

Ensemble du marché
1er trimestre 2020 / 1er trimestre 2019

- 8,1 %

 - 13,9 %

Marché du neuf
1er trimestre 2020 / 1er trimestre 2019

- 12,5 %

- 25,5 %

Marché de l'ancien
1er trimestre 2020 / 1er trimestre 2019

- 2,1 %

- 4,8 %



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cependant, en niveau annuel glissant, l’activité mesurée augmente encore un peu, avec en mars 2020  (on compare avril 2019 à mars 2020 à avril 2018 à mars 2019) :

  • + 2.3 % pour la production contre + 12.2 %, il y a un an à la même époque pour la production dopée par l’augmentation du niveau du prêt moyen (+ 4,3% en mars 2020 contre +4,9% en mars 2019)
  •  - 1.8 % pour le nombre de prêts bancaires accordés contre + 4,4 % il y a un an à la même période.

 MARCHÉ DU NEUF : 

Dès novembre 2019, l’effet « disparition du PTZ » s’est atténué et le rythme de progression de la production de crédits mesurée en niveau trimestriel glissant a nettement ralenti. L’adaptation anticipée de l’offre des établissements de crédits aux recommandations du HCSF ont alors pesé sur l’activité du marché à partir de décembre 2019. Après un début d’année 2020 de dégradation, la demande a fortement reculé en mars, en réponse aux premières conséquences du confinement : avec - 12.5 % en glissement annuel (contre + 26.7 % il y a un an). Et le nombre de prêts bancaires s’est pratiquement effondré, avec - 25.5 % (contre + 24.9 %, il y a un an).

MARCHÉ DE L'ANCIEN :

La demande de crédits s’est essoufflée dès novembre 2019, en réponse à la poursuite de la hausse des prix des logements. Et dès décembre, la production a été affectée par la mise en œuvre des recommandations du HCSF. Depuis le début de l’année 2020, le repli de la demande s’est amplifié. Et le marché a été perturbé à partir de mars, avec l’entrée en confinement de la majorité des acheteurs de logements : en mars, la production de crédits mesurée en niveau trimestriel glissant recule ainsi de 2.1 % (contre + 15.9 % il y a un an) et le nombre de prêts accordés de 4.8 % (contre + 12.3 % il y a un an).

COÛT RELATIF MOYEN

Raw data
Date,Ensemble des marchés,Marché du neuf,Marché de l'ancien
T1-01,2.9,3.72,3.24
T2-01,3.02,3.82,3.4
T3-01,2.99,3.86,3.35
T4-01,2.99,3.81,3.31
T1-02,3.08,3.83,3.41
T2-02,3.16,3.9,3.58
T3-02,3.16,3.94,3.56
T4-02,3.16,3.99,3.56
T1-03,3.21,3.95,3.62
T2-03,3.34,3.99,3.81
T3-03,3.38,4.09,3.86
T4-03,3.43,4.15,3.9
T1-04,3.43,4.17,3.93
T2-04,3.5,4.19,4.11
T3-04,3.58,4.28,4.12
T4-04,3.63,4.35,4.22
T1-05,3.66,4.35,4.26
T2-05,3.78,4.41,4.47
T3-05,3.84,4.5,4.55
T4-05,3.91,4.65,4.62
T1-06,3.92,4.58,4.67
T2-06,3.99,4.66,4.76
T3-06,3.98,4.72,4.77
T4-06,3.98,4.76,4.77
T1-07,4,4.7,4.75
T2-07,4.05,4.73,4.92
T3-07,4.05,4.74,4.82
T4-07,3.98,4.7,4.73
T1-08,3.93,4.61,4.67
T2-08,3.94,4.64,4.7
T3-08,3.77,4.41,4.51
T4-08,3.7,4.47,4.36
T1-09,3.85,4.58,4.53
T2-09,3.79,4.48,4.56
T3-09,3.88,4.65,4.57
T4-09,3.89,4.69,4.59
T1-10,3.92,4.71,4.65
T2-10,4.03,4.75,4.76
T3-10,4.01,4.75,4.84
T4-10,4.06,4.8,4.89
T1-11,3.96,4.71,4.75
T2-11,4.03,4.84,4.9
T3-11,4.09,4.76,4.77
T4-11,4.09,4.75,4.76
T1-12,3.98,4.64,4.8
T2-12,3.97,4.84,4.77
T3-12,3.97,4.79,4.78
T4-12,4.08,4.75,4.69
T1-13,3.84,4.79,4.56
T2-13,3.92,4.83,4.69
T3-13,4.05,4.85,4.72
T4-13,3.97,4.86,4.64
T1-14,3.96,4.79,4.61
T2-14,3.92,4.76,4.65
T3-14,3.86,4.69,4.62
T4-14,3.99,4.79,4.62
T1-15,4,4.89,4.6
T2-15,4.02,4.85,4.76
T3-15,3.98,4.94,4.73
T4-15,4.06,4.85,4.73
T1-16,4.05,4.94,4.66
T2-16,4.11,4.98,4.81
T3-16,4.12,5.07,4.88
T4-16,4.20,5.12,4.91
T1-17,4.16,5.11,4.95
T2-17,4.19,5.16,4.97
T3-17,4.22,5.23,5.04
T4-17,4.10,5.16,4.94
T1-18,4.10,5.18,4.91
T2-18,4.37,5.17,5.02
T3-18,4.24,5.09,4.98
T4-18,4.29,5.22,5.00
T1-19,4.25,5.23,4.90
T2-19,4.36,5.24,5.07
T3-19,4.24,5.22,5.10
T4-19,4.32,5.37,5.11
T1-20,4.43,5.37,5.22

Le coût des opérations réalisées par les ménages augmente maintenant plus rapidement que par le passé (+ 5.9 % en glissement annuel, après + 2.6 % en 2019).

En réponse à la transformation des clientèles, la structure du marché sse déplace vers les opérations les plus coûteuses.

Le coût relatif se maintient ainsi sur un de ses plus hauts niveaux constatés jusqu’alors : 4.4 années de revenus au 1er trimestre 2020, contre 4.3 années de revenus il y a un an à la même époque. D’autant que les revenus des ménages qui réalisent ces opérations n’augmentent que lentement (+ 1.9 % en glissement annuel, contre + 0.5 % en 2020), bien en deçà de la hausse du coût des opérations.

 

En revanche, le niveau de l’apport personnel s’élève très rapidement depuis la fin de l’année dernière : + 12.4 % en glissement annuel, après - 5.4 % en 2019 en réponse aux recommandations du HCSF de décembre 2019.

Cela pèse donc sur le dynamisme du marché qui avait prévalu jusqu’à maintenant.

 
MARCHÉ DU NEUF 
 

Le coût des opérations réalisées s’élève toujours rapidement (+ 4.4 % en glissement annuel, après + 3.5 % en 2019).

Le coût relatif se stabilise cependant à 5.4 années de revenus au 1er trimestre 2020, contre 5.2 années de revenus il y a un an à la même époque. En effet, même si les revenus des ménages qui réalisent ces opérations augmentent plus de trois fois moins vite que les coûts des opérations réalisées (+ 1.6 % en glissement annuel, après + 1.3 % en 20198), ils progressent maintenant plus rapidement que par le passé sous l’effet de la déformation de la structure du marché (recul de la part des primo accédants jeunes et modestes).

Et le niveau de l’apport personnel se redresse très rapidement (+ 18.1 % en glissement annuel, après - 2.2 % en 2019), après plus de cinq années d’une diminution souvent forte. La mise en œuvre des recommandations du HCSF met un terme à l’assouplissement des conditions d’octroi des prêts qui avait soutenu le marché jusqu’en décembre 2019 : les taux d’apport personnel remontent, partant de niveaux jamais observés par le passé.

 
MARCHÉ DE L'ANCIEN 
 

Alors que le marché se transforme, la tension sur le coût des opérations ne se relâche pas (+ 8.0 % en glissement annuel, après + 3.0 % en 2019). Dans le même temps, les revenus des ménages augmentent plus rapidement que par le passé (+ 2.3 % en glissement annuel, après + 1.7 % en 2019). Cependant cette augmentation reste bien inférieure à celle des coûts des opérations réalisées.

Le coût relatif s’élève toujours, bien au-delà des niveaux observés jusqu’alors (5.2 années de de revenus au 1er trimestre 2020, contre 4.9 années de revenus il y a un an).

En outre, le niveau de l’apport personnel se redresse très rapidement (+ 11.6 % en glissement annuel, après - 5.2 % en 2019), après six années de baisse. Comme sur le marché du neuf, la mise en œuvre des recommandations du HCSF met un terme à l’assouplissement des conditions d’octroi des prêts qui avait soutenu le marché jusqu’en décembre 2019 : et les taux d’apport personnel remontent, partant de niveaux jamais observés par le passé.

INDICATEUR DE SOLVABILITÉ DE LA DEMANDE RÉALISÉE

Raw data
Date,Ensemble des marchés,Marché du neuf,Marché de l'ancien
T1-01,96.3,92.4,102.7
T2-01,96.4,92,102.3
T3-01,98.4,95.7,104.9
T4-01,97.2,94.1,103.3
T1-02,99.6,96.3,102.2
T2-02,96.9,94.9,101.5
T3-02,102.8,94.9,100.9
T4-02,96.3,93.6,101.3
T1-03,96.3,95.3,101.3
T2-03,96.1,95.4,100.5
T3-03,95.7,94.8,100
T4-03,95.1,94.6,99
T1-04,94.9,95.3,100.1
T2-04,94.7,94.7,97.7
T3-04,94.2,95.1,97.5
T4-04,93.9,93.6,96.9
T1-05,94.7,97.7,98.4
T2-05,95.5,98.1,98.7
T3-05,95.3,98.3,98.4
T4-05,95.6,96.7,97.6
T1-06,94.7,96,97.3
T2-06,94.1,96.3,95.9
T3-06,92,94.2,94.3
T4-06,94.2,95,95.3
T1-07,92.7,93.9,95.2
T2-07,95.4,97.8,96.7
T3-07,96.1,100.3,97.7
T4-07,96.3,98.2,99.2
T1-08,97.1,101.1,97.5
T2-08,96.3,98.9,98.1
T3-08,97.8,100.6,99.4
T4-08,101.6,103,102.2
T1-09,101.6,101.1,101.8
T2-09,99,99.1,100.2
T3-09,99.6,100.3,101.3
T4-09,96.6,98.3,98.5
T1-10,97.5,97.4,99.5
T2-10,96.2,96.3,98.5
T3-10,98.4,99.5,100.3
T4-10,96.4,97.6,98
T1-11,98.4,99.8,97.4
T2-11,99.1,101.7,96.2
T3-11,97.6,103.4,97.1
T4-11,98.6,103.5,96.9
T1-12,95.5,99.3,94.6
T2-12,96,99.2,93.8
T3-12,95.7,97.5,95
T4-12,95.8,99.6,95.6
T1-13,97.7,99.4,96.5
T2-13,97.3,97.7,96.6
T3-13,96.5,97.6,96.2
T4-13,96.5,94.8,96.1
T1-14,95.9,96.9,96.6
T2-14,95,97,97.4
T3-14,99.3,99,98.1
T4-14,99.3,99.6,99.4
T1-15,100.4,98.6,100.4
T2-15,99.9,101.1,99.8
T3-15,99.5,99.5,99.4
T4-15,100.1,100.8,100.3
T1-16,101.6,105.3,100.4
T2-16,102.8,107.3,100.2
T3-16,104.1,108,100.8
T4-16,103.2,108.3,100.4
T1-17,100.7,104.5,98.9
T2-17,99.9,102.9,98.9
T3-17,101.8,103.6,98.9
T4-17,101.6,102.5,99.4
T1-18,100.5,98.5,99.5
T2-18,99.1,98.9,98.7
T3-18,98.9,99.2,99.1
T4-18,100.5,99.0,98.2
T1-19,98.3,95.4,99.3
T2-19,97.7,96.1,98.5
T3-19,100.8,97.0,99.7
T4-19,99.3,97.3,99.5
T1-20,98.0,95.8,98.3

 

Mais ni le maintien de conditions de crédit favorables, ni un recours accru à l’apport personnel ne permettent à l’indicateur de solvabilité de la demande de résister à la hausse des prix des logements. La détérioration observée au cours du 1er trimestre 2020 s’inscrit dans le mouvement de dégradation amorcé durant l’automne 2016. La dégradation des soutiens publics est d’ailleurs venue renforcer l’impact de la hausse des coûts des opérations réalisées sur l’indicateur de solvabilité. Aussi, le repli de l’indicateur constaté depuis plus de trois années fragilise la demande.

Capacité des ménages à acheter

 

Indicateurs Crédit Logement / CSA - LPI : capacité des ménages à acheter des appartements anciens sur des opérations effectivement réalisées

Le modèle d’analyse qui a été développé permet la représentation des évolutions de la surface habitable achetable dans chacune des 34 villes de plus de 100 000 habitants actuellement retenues par l’Observatoire LPI.

 note de méthode  

Dans 41 % des villes, la surface achetable a augmenté. Mais dans le même temps, elle s’est réduite dans 44 % des villes.
 
Dans plus de la moitié des villes, l’évolution des prix détermine directement celle de la capacité à acheter.

Depuis 2012, l’amélioration des conditions de crédit et l’allègement des taux d’apport personnel exigé ont atténué la dégradation de la solvabilité de la demande provoquée par la hausse des prix des logements, puis par la détérioration des soutiens publics. Cependant, la surface achetable s’est réduite de façon sensible à Bordeaux et Lyon, et dans une moindre mesure à Brest, Nantes, Rennes, Strasbourg et Villeurbanne. Mais lorsque les prix ont diminué, la surface achetable s’est accrue : à Amiens, Grenoble, Nîmes, Perpignan, Saint Etienne et Toulon. Cela a aussi été le cas lorsque la hausse des prix a été modérée : à Aix en Provence, Le Havre, Le Mans, Limoges ou Rouen, par exemple.

Carte Capacité des ménages à acheter - appartements anciens

 
Cliquez sur une ville pour afficher les chiffres correspondants
Légende :
Surface habitable (en m²) achetée en 2020 / Variation des prix en % à fin février 2020 (niveau annuel glissant)
Variation de la surface achetable (en m²) sur 1 an (T1-2020 par rapport à T1-2019)
Alternative content for the map
Légende :
Surface habitable (en m²) achetée en 2020 / Variation des prix en % à fin février 2020 (niveau annuel glissant)
Variation de la surface achetable (en m²) sur 1 an (T1-2020 par rapport à T1-2019)
 
 

Tendances Taux

En avril, les taux s’établissent à 1,16 % (niveau moyen au 15 avril, contre 1,14 % en mars).
Les durées s’affichent à 227 mois, contre 229 mois en mars.
 
Alors que la hausse de l’indice des prix ralentit, les taux des crédits immobiliers s’élèvent (très) lentement : après 23 mois durant lesquels le taux d’intérêt réel était resté négatif, il tangente le 0 depuis le début du mois d’avril. Dans le même temps, le taux de l’OAT à 10 ans remonte : depuis la mi-décembre il était repassé au dessus du 0 à plusieurs reprises, comme notamment depuis le début du mois d’avril.
 
 

Nos vidéos

Extraits vidéos des Conférences trimestrielles
Afficher tout